Musées et Expositions

La Magie de Rodin

2 juin 2018
Le Penseur (1903)
  Le Baiser (1882)
Le Baiser (1882)

 

Femmes Damnées (avant 1885)
La Femme Accroupie (1906-1008)
Torse d’Adèle (1882)

 

Ce fut un bonheur et un plaisir certain, que de contempler l’oeuvre de celui qui est considéré, comme étant, l’un des plus grands artistes de la moitié du XIXème siècle, Auguste Rodin, au musée Rodin à Paris. J’ai toujours eu une fascination pour son oeuvre toute entière et plus particulièrement, pour la réalisation de la porte de l’enfer, commencée en 1880  et inachevée mais qui représente la synthèse de son art, avec toutes ses sculptures réunies en une porte gigantesque.

Pour ceux, qui n’ont jamais entendu parler de Rodin, c’est un sculpteur, graveur, dessinateur, peintre et photographe, né en 1840 à Paris, et décédé en 1917 à Meudon. Il appartient au mouvement du réalisme, un point culminent entre l’impressionnisme et le romantisme mais qui a pour but de  faire ressortir « le vrai » sans l’idéaliser. Ainsi, beaucoup de ses oeuvres, dessinées ou modelées, reproduisent souvent une gestuelle libre et précise, tout en bousculant les codes académiques.

Entre la sensualité du Baiser (1889),  l’érotisme de La Femme Accroupie (1906-1908), la pointe de provocation des Femmes Damnées (avant 1890), ou encore la douleur de L’enfant Prodigue (1905), Rodin prête une attention peu commune au corps humain puisqu’il ne reproduit pas simplement un mouvement, mais l’essence même de ce dernier, chacune des oeuvres dégage une émotion profonde et donne alors, un sens à l’ensemble.

 

Ces sculptures ci dessus font partie de l’exposition permanente au Musée Rodin à Paris. Sachez que jusqu’au 22 juillet 2018, une exposition temporaire -Rodin et la Danse- s’y tiendra. c’est une petite exposition mais qui vaut le détour, elle met en lumière une cinquantaines de dessins, faisant partie de la série « mouvement de danse » jamais exposée durant le vivant de Rodin.

http://www.musee-rodin.fr/fr/exposition/exposition/rodin-et-la-danse

 L’art est la plus sublime mission de l’homme, puisque c’est l’existence de la pensée qui cherche à comprendre le monde et le faire comprendre » Auguste Rodin__

 

Only registered users can comment.

  1. first step is the hardest of all , maintenant qu’elle est faite et bien faite d’ailleurs g appris des choses que je connais pas, je te souhaite une bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *